DactylHome

Service de frappe de manuscrits, transcriptions audio et documents

Logiciels de reconnaissance vocale

logiciels de reconnaissance vocale

Reconnaissance vocale

Il existe sur le marché de nombreux produits logiciels permettant une reconnaissance vocale « à la volée » . C’est-à-dire qu’il est possible de transcrire automatiquement au format texte une séquence audio. Ces logiciels sont aussi beaucoup utilisés en entreprises pour « piloter » l’interface utilisateur des ordinateurs et limiter ainsi les mouvements de la souris. Dans le cadre d’une utilisation bureautique professionnelle, des messages mails peuvent directement être dictés par la simple voix, soulageant sensiblement les utilisateurs.

Maintenant, qu’en est t-il pour une utilisation de transcription professionnelle ?

Par expérience, j’ai renoncé à utiliser ce type d’outil pour une transcription de fichier audio de type MP3. Bien entendu, avec une bonne qualité d’enregistrement, le logiciel de reconnaissance fera son travail mais…  il sera toujours nécessaire de repasser derrière. Cela est dû naturellement aux bruits de fond, aux hésitations des interlocuteurs (« heuuu »), aux mauvaises tournures de phrases, aux interlocuteurs qui parlent simultanément, aux mots inaudibles. Bref, à oublier. Dans le cas d’une demande de transcription audio, j’utilise un pédalier et… mes oreilles. C’est plus rapide et plus fiable.

Et pour une transcription de manuscrit ?

Cela dépend. Il m’arrive de temps en temps, lorsque le document à transcrire le permet, d’avoir recours à un logiciel de reconnaissance vocale. La difficulté est de maîtriser suffisamment le logiciel pour éviter une perte de temps. Le logiciel s’emmêle les pinceaux en oubliant ou inventant des mots et il faut très rapidement pouvoir corriger les erreurs en dictant des instructions vocales au logiciel. Dans tous les cas, une lecture attentive et en temps réel est indispensable pour vérifier et corriger la transcription. Comme je frappe très rapidement, j’hésite à utiliser ce type d’outil. A vrai dire, je ne m’en sers plus que pour soulager mes poignets ou changer mon quotidien. L’utilisation d’un tel outil est aussi amusant….

Mon avis en tant que correcteur-relecteur ?

La reconnaissance vocale est un super-outil mais peu adapté à mon métier. Comme je frappe rapidement et que mon orthographe est bonne, son utilisation ne m’est pas d’un grand secours. Je ne m’en sers donc pratiquement jamais. Dans tous les cas, la transcription rendue au client sera toujours de qualité et fidèle au document (ou bande audio) original.

Nicole Manuello

Laisser un commentaire